Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Print this page |
5 postes ATER en mathématiques à Sorbonne Université
date limite le 5 avril à 16h
Détails ici

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

90 permanents

82 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

8 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

99 personnels non permanents

73 doctorants

14 post-doc et ATER

12 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres mars 2019

 

Matthieu Bonnivard

Lundi 18 Mars 2019

Matthieu Bonnivard (Université Paris Diderot)

Optimisation de la forme des aquaporines : modélisation et résultats numériques

Résumé :
Les aquaporines sont des protéines membranaires formant des pores perméables aux molécules d’eau dans les membranes biologiques. Ces protéines présentent une géométrie caractéristique en sablier : elles sont constituées d’un canal central, de diamètre comparable à la dimension d’une molécule d’eau, qui s’élargit en entrée et sortie par deux vestibules de forme conique.

Dans des publications récentes, des équipes de physiciens de la matière molle (soft matter) ont étudié l’influence de l’angle formé par ces embouchures coniques, sur la perméabilité des nanopores, et mis en évidence l’existence d’un angle optimal.

Dans cet exposé, nous présenterons une méthode numérique d’optimisation de forme permettant d’améliorer ce résultat, en pratiquant une succession de déformations continues des parois des régions d’entrée/sortie. Il s’agit d’un travail en collaboration avec Florian Omnès et Yannick Privat.