Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Print this page |

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

90 permanents

82 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

8 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

99 personnels non permanents

73 doctorants

14 post-doc et ATER

12 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres mars 2019

 

Séminaire du LJLL - 27 11 2020 14h00 : M. Ribot

Magali Ribot (Université d’Orléans)
Modèles d’équations aux dérivées partielles sur réseaux
Résumé
Cet exposé débutera par une revue non exhaustive de quelques modèles d’équations aux dérivées partielles posées sur des réseaux et de leurs applications. Deux exemples de modèles seront ensuite présentés en détail : des modèles décrivant le mouvement de cellules par chimiotactisme (attraction due à un potentiel chimique) sur un réseau, et un modèle similaire décrivant la dynamique de l’eau dans des canaux d’irrigation. On portera une attention particulière aux conditions de couplage aux noeuds et on s’intéressera aux méthodes numériques employées pour résoudre ces systèmes, en essayant de conserver sur les réseaux certaines propriétés numériques connues sur les intervalles, comme la conservation de la masse ou une bonne précision autour des solutions stationnaires.